Orchestre de chambre Nouvelle Génération - Yuli Turovsky, directeur artististique/artistique director English version
Communiqué de presse
pour diffusion immédiate
 Montréal, Mercredi, le 4 janvier 2012
Yuli Turovsky a été nommé pour recevoir le titre d'Officier de l'Ordre du Canada.

« Pour sa contribution au rayonnement de l'excellence musicale canadienne en tant qu'enseignant et violoncelliste et chef d'orchestre de réputation internationale. »

L'Ordre du Canada, l'une des plus prestigieuses distinctions honorifiques civiles du pays, a été créé l'année du centenaire du Canada en 1967, pour reconnaître l'œuvre d'une vie, le dévouement exceptionnel d'une personne envers la communauté ou une contribution extraordinaire à la Nation.

En 2010, Yuli Turovsky avait été fait Chevalier de l’Ordre National du Québec par le premier ministre du Québec, Jean Charest. « Depuis une trentaine d’années, vous affichez un dynamisme exceptionnel qui a eu pour effet d’enrichir considérablement notre scène musicale. Vous êtes un véritable ambassadeur de notre culture » mentionnait M. Charest.



Une destinée peu commune, un parcours sans faille.

La vie et l'œuvre de Yuli Turovsky sont jalonnées d'événements exceptionnels. Né à Moscou, Yuli Turovsky a connu un éveil musical précoce. Dès l'âge de 7 ans, il s'investit sérieusement à l'étude du violoncelle. Il entre au Conservatoire Tchaïkovski où il a l'honneur d'étudier auprès de la célèbre Galina Kozolupova. Il y obtient son diplôme avec mention d'excellence. Cette grande distinction le pousse à poursuivre ses études de doctorat.

En 1969, le jeune Yuli Turovsky remporte le premier prix du Concours de violoncelle d'URSS et l'année suivante, il se hisse parmi les lauréats du 22e Concours international Printemps de Prague. Un virtuose est né. Ses études complétées, il participe à de nombreuses tournées à travers le monde, en tant que membre et soliste de l'Orchestre de chambre de Moscou, sous la direction de Rudolph Barchai. Devenu citoyen canadien et établi à Montréal, Yuli Turovsky poursuit une brillante carrière d'instrumentiste, à la fois comme soliste et comme membre du Duo Turovsky, avec son épouse, la violoniste Eleonora Turovsky. Il est aussi membre du Trio Borodine qu'il a fondé en 1977 et auquel il restera lié jusqu'en 1993.

La qualité de ses interprétations en a fait un des artistes favoris du public. Plusieurs grands orchestres le courtisent à titre de soliste invité. On l'acclame à Montréal, à Détroit, à Chicago, à Athènes, à Jérusalem et à Stockholm. Outre ses concerts, Yuli Turovsky a à son actif une impressionnante discographie. Il a participé à l'enregistrement de plus de 81 disques pour Melodya, CBS, SRC et Chandos.

En 1983, Yuli Turovsky fonde l'Orchestre de chambre I Musici de Montréal, un ensemble permanent de 15 musiciens dont le vaste répertoire s'étend de la musique baroque à la musique contemporaine. Avec I Musici, le maestro présente plus de 100 concerts par année de par le monde, incluant les séries montréalaises.

En mai dernier, il fonde l'orchestre Nouvelle Génération dans le but d'assurer que l'apprentissage, la croissance, l'assimilation et la continuation des principes artistiques d'une école distincte de performance de musique de chambre établis par lui soient perpétués.

Malgré une carrière prestigieuse menée tambour battant, Yuli Turovsky enseigne depuis plusieurs années à la Faculté de musique de l'Université de Montréal, où il a formé toute une génération de violoncellistes de renom.

De remarquables réalisations qui constituent un précieux héritage et une source d'inspiration uniques pour tous.


Yuli Turovsky, Appointed Officer of the Order of Canada.

"For his contributions to the promotion of Canada's musical excellence as a teacher, and as an internationally renowned cellist and conductor."

Officers of the Order of Canada are appointed for their "lifetime of achievement and merit of a high degree, especially in service to Canada or to humanity at large."

In 2010, Yuli Turovsky was named Chevalier de l’Ordre national du Québec by the province’s Premier Jean Charest. “For thirty years, you have sustained an outstanding level of energy that has greatly enriched our musical life,” said Charest upon bestowing the award. “You are a true cultural ambassador.


An unusual destiny, a story to be told.

Born in Moscow, Yuli Turovsky's musical awakening began early on. By the age of 7, he was seriously invested in the study of the cello. He enters the celebrated Tchaikovsky Conservatory where he has the honour to study with the celebrated Galina Kozulupova and in 1969 receives First Prize in the USSR Cello Competition. The following year he is among the laureates of the 22nd Prague Spring International Competition. His studies completed, he begins the first of many tours around the world as a member of the celebrated Moscow Chamber Orchestra, under the direction of Rudolph Barchai.

After immigrating to Canada and establishing himself in Montreal, Yuli Turovsky carries on his brilliant musical career as a soloist, as a member of the Turovsky Duo with his wife Eleonora and as a founding member of the Borodine Trio. Created in 1977, he remains with his trio until 1993.

The quality of his performances have made him an audience favourite. The symphony orchestras of Detroit, Montreal, Chicago, Athens, Jerusalem and Stockholm welcome him as a soloist and he continues to be a recording artist with companies such as Melodya, CBS, SRC and Chandos counting 81 CDs and phonographs to date.

In 1983, Yuli Turovsky creates I Musici de Montréal Chamber Orchestra, an ensemble of 15 strings with a repertoire that extends from the baroque to the contemporary. With over 100 concerts per year locally and throughout the world I Musici quickly becomes one of the most important orchestras in all of Canada.

He recently founded the Nouvelle Génération Orchestra. Its purpose is to ensure the learning, assimilation, development and continuity of the artistic principles and specific chamber music school that had been established by him.

In spite of his formidable schedule, Yuli Turovsky continues to teach at the Faculté de musique of l'Université de Montréal where he has formed a generation of cellists.

A life of remarkable creativity that constitutes a special heritage and a unique source of inspiration.